EXIT les toggles cachés sur votre application Power Apps pour détecter les événements déclenchés à l'intérieur de vos composants !

L'annonce officielle : https://powerapps.microsoft.com/en-us/blog/enhanced-component-properties/

Désormais (c'est expérimental pour l'instant) on peut ajouter à un composant de vraies propriétés événementielles. Et celles-ci peuvent porter des paramètres ! Et pas que celles-ci... Même les propriétés Input ou Output peuvent désormais comporter des paramètres. De quoi ouvrir de très belles perspectives comme par exemple de créer des "fonctions". Explications ci-dessous...

Tout d'abord, il faut commencer par activer cette fonctionnalité expérimentale :

 

Un composant avec un événement

Premier petit exemple pratique : un composant avec 2 boutons et côté application je veux faire un traitement différent selon le bouton qui a été cliqué...

Sur mon composant je commence par créer une propriété de type Behavior nommée OnClick et je lui associe un paramètre de type Text nommé ButtonId pour identifier le bouton cliqué :

 

Maintenant, il me suffit, sur chacun des boutons, de déclencher cet événement OnClick en lui fournissant en paramètre l'identifiant du bouton :

Et :

 

Et le tour est joué !

Dans mon application, j'ajoute le composant et sur la propriété OnClick je peux mettre le code suivant :

 

Et donc, lorsque je clique sur Bouton 1 il m'affiche "Bouton 1" et lorsque je clique sur Bouton 2 il m'affiche "Bouton 2".

Maaaaaaaagique !

 

Un "composant-fonction"

On va créer un composant calculatrice. Pour cela, je crée un composant avec une propriété de sortie Addition de type numérique et je lui ajoute 2 paramètres Nombre1 et Nombre2 tous les deux numériques :

Ensuite, je définis la valeur de ma propriété de sortie Addition comme étant l'addition des deux paramètres Nombre1 et Nombre2 :

Maintenant je peux utiliser mon composant-fonction dans mon application de la manière suivante :

J'ai juste mis 2 champs de saisie pour mes 2 nombres et un libellé qui affiche le résultat de l'addition avec la petite formule écrite grâce à la propriété de sortie Addition de mon composant qui se comporte alors comme une fonction.

Certes, mon composant est vide (il n'a aucun contrôle) mais son but étant juste de remplir une fonction, ce n'est pas utile.

Résultat :

Tadaaaaaaaa !